Les intervenants de l’association

Karine Ceram, professeur de danse et médiatrice artistique

Il y a 20 ans, j’ai rencontré la danse. Cette rencontre m’a transformée. Mieux dans ma peau, mieux dans mon corps, mieux avec moi-même et avec les autres, je devenais quelqu’un d’autre ou plutôt, je devenais moi-même.

Quelques années plus tard, j’ai pris un virage dans ma vie professionnelle et j’ai fait de ma passion un métier. Je suis devenue professeur de danse et je le suis encore actuellement. Depuis, j’enseigne la danse aux enfants et aux adultes.

Au fil des années, j’ai vu cette transformation, que j’avais moi-même vécue, opérer chez certains de mes élèves et je me suis rendue compte que c’était cela, plus que d’enseigner la danse, qui m’animait. Je voulais accompagner ces personnes dans leur transformation. J’ai donc animé bénévolement des ateliers de danse au sein d’un centre social pendant plusieurs années à Paris, auprès d’enfants en accompagnement scolaire et d’adultes isolés. J’ai également proposé des ateliers de danse parent-enfant dans un LAEP (lieu d’accueil parent-enfant, type maison verte de Françoise Dolto).

Puis j’ai décidé d’aller plus loin et de me former. Après deux années de formation en danse-thérapie auprès de France Schott-Billmann en expression primitive, j’ai suivi une formation de médiatrice artistique à l’INECAT (art et thérapie), dans le double cursus « danse/sens du mouvement » et « du sonore au musical ».

Depuis, j’ai pu intervenir au sein de différentes structures :

  • avec l’association « Au rythme du corps » dans le cadre d’un projet de soutien à la parentalité financé par la CAF (REAAP), pour des ateliers de danse portage pour les parents et leur bébé, ainsi que des ateliers de danse parent-enfant pour de jeunes enfants de moins de 6 ans et leur famille
  • avec l’association « Au rythme du corps » toujours, en co-animation avec Mathilde Serret, pour des séances de danse-thérapie pour des personnes atteintes de la maladie de Parkinson
  • à l’hôpital psychiatrique Paul Guiraud à Clamart (92), avec l’art-thérapeute Marcelo de Athayde Lopez, pour des séances de danse thérapie et de relaxation auprès de patients adultes en hopital fermé et en hopital de jour (personnes souffrant de différentes pathologies: anxiété, addictions, état dépressif, troubles autistiques, tendances suicidaires, schizophrénie)
  • au centre d’action social protestant à Paris (CASP), où j’ai animé pendant plusieus mois des séances d’expression corporelle pour les résidents des maisons relais (public d’hommes et de femmes adultes souffrant d’isolement et de difficultés sociales)

Hubert Ceram – professeur de danse
Président de l’association

descriptif du parcours à venir ….